Rechercher
  • Anne-Marie Quesnel

La clé est à l’intérieur



La clé de ton bonheur se trouve à l’intérieur de toi. Elle est unique et tu es la seule personne à y avoir accès.


Un des meilleurs apprentissages (ou rappels) de l’année 2020, c’est que chaque personne est individuellement responsable de son propre bonheur. C’est ce que je veux dire par la clé est à l’intérieur, et c'est une excellente nouvelle!

Pourquoi est-ce une bonne nouvelle?

1) C’est parce c’est toi qui contrôles ton bonheur, tu ne dépends de personne! Tu as le pouvoir de faire ce qu’il faut pour aimer ta vie. En prenant conscience de tes patterns, de tes pensées limitantes et de tes croyances qui ont besoin d’une mise à jour, tu peux te mettre en action et commencer à faire des petits changements qui vont avoir de grands résultats.

Pense à un grand paquebot qui quitte un port en Europe pour se diriger vers New York. Le capitaine peut ordonner une modification de quelques degrés dans la trajectoire et les passagers débarqueront plutôt en Floride ou dans les Caraïbes!

C’est souvent la petite différence qui fait la grande différence.

2) Tu gaspilles beaucoup moins d’énergie quand tu comprends que tu es responsable de ton propre bonheur et que tu arrêtes de gérer celui des autres.

Imagine que tu es un pompiste* libre. C’est-à-dire qu’en plus de travailler dans une station-service, tu t’es donné la responsabilité de t’assurer que tout le monde autour de toi ne manque jamais d’essence. Tu te promènes alors avec un gros bidon rempli de carburant sur ton dos. Et tu es tellement bonne pour t’occuper des besoins des autres que la liste de personnes qui comptent sur tes services 24 h par jour sept jours par semaine ne cesse de s’allonger.

Résultat? Tu te procures un bidon encore plus lourd, plus gros, que tu traînes partout. On ne sait jamais!

Lentement, tu te mets alors à te vider de ta propre énergie vitale pour répondre aux besoins des autres. Tu croules sous le poids de responsabilités qui ne t’appartiennent pas.

Bientôt, des problèmes physiques commenceront à te signaler que tu fais fausse route. Mal au dos, mal aux genoux, maux de tête, tendinites, inflammation, problèmes de digestion, tristesse, insomnie…

Pourtant, si chacun s’occupe de gérer son propre carburant, tout le monde peut voyager léger! C’est ça, le but. Exit une grosse partie des problèmes physiques. Ton corps te parle toujours quand tu rames trop large… quand tu ne te mêles pas de tes oignons.

Débarrasse-toi du gigantesque bidon de carburant que tu traînes sur ton dos. Occupe-toi de ta propre énergie, de ton propre bonheur. C’est beaucoup plus simple, beaucoup plus sain.

3) La lumière qui se veut utile se trouve à l’intérieur du réfrigérateur ou du placard! C’est ce qui permet de voir et de trouver ce qu’on cherche.

Si tu entretiens la lumière qui se trouve à l’intérieur de toi, tu as accès à toutes tes ressources. Tu as du temps, tu te sens solide et en équilibre. Tu n'as plus peur de l’inconnu (de la noirceur) parce que TU VOIS CLAIR. Tu sais que tu possèdes tous les outils qu’il te faut pour affronter les défis sur ton chemin.

Même si c’est toi qui choisis certains éléments dans lesquels tu baignes (ta maison, ton travail, tes activités, les gens qui t’entourent, etc.), tu en subis d’autres. Les valeurs de la société, le comportement des gens, la météo, le temps qui passe, etc.

Le poisson dans son aquarium ne contrôle pas le pH de l’eau!

Raison de plus pour t’occuper activement et consciemment de ce qui se passe à l’intérieur de toi, de cette lumière qui est ton moteur dans la vie. C’est l’énergie qui te propulse, les lunettes qui définissent le filtre avec lequel tu perçois la vie.

Comment faire pour retrouver la clé de mon bonheur?

Tu dois faire un grand ménage à l’intérieur de toi si tu veux aller y mettre la lumière qui te permettra de retrouver ta clé.

La première étape sera sans doute une importante mise à jour dans trois axes : tes valeurs, tes besoins et tes limites.

Pour cela, tu dois (ré)apprendre à te connaître et (re)donner ou (re)trouver un sens à ta vie. Ça semble évident? Ce ne l’est pas toujours tant que ça. La preuve, c’est que les gens ont souvent beaucoup de difficulté à répondre à cette question : qu’est-ce que tu veux vraiment?

Une fois que ce sera fait, on pourra y ajouter un quatrième axe : tes rêves. C’est un peu comme le glaçage sur le gâteau pour t’amuser et t’épanouir!

Je l’avoue : faire ce travail est terriblement simple… une fois que c’est fait! On se demande pourquoi on a attendu si longtemps avant de s’en occuper. Or, je crois fermement que le meilleur moment pour prendre soin de son bonheur, c’est quand on se rend compte que ça ne va pas! Ça ne donne absolument rien de tirer sur les fleurs pour qu’elles poussent plus vite; ça ne fait que générer stress et déception.



Alors voilà : quand tu te rends compte que tu n’es pas la meilleure version de toi-même, quand tu aperçois (enfin) tout ce que tu trimbales sur ton dos et qui ne t’appartient pas, quand tu as un besoin viscéral de profiter de la vie et de voyager léger, il est temps d’agir. TU ES PRÊTE À CHANGER!

C’est bon? C’est compris? Tu es prête? Alors… go!

Et si tu te rends compte que faire tout ça sans accompagnement est un peu comme grimper l’Everest sans sherpas et sans bonbonnes d’oxygène, tu viens déjà de jeter un peu de lumière pour mieux éclairer tes zones d’ombre. Le chemin est beaucoup plus facile avec un guide, un professionnel certifié.

Des techniques efficaces et éprouvées existent déjà pour récupérer la clé de ton propre bonheur. Pourquoi t'obstiner à réinventer la roue seule?

Quand le poisson prend conscience que le pH de son eau est en déséquilibre, il réalise en même temps qu’il n’a pas de jambes ni de mains pour corriger la situation.

Il est possible d’emprunter différents chemins. La particularité de l’hypnose humaniste, c’est qu’on apprend comment prendre soin de son propre bonheur. On devient autonome, responsable. On est en contrôle en tout temps puisqu’on participe à la création de notre nouvelle vie en toute conscience.

Alors… c’est vrai, tu es vraiment prête?

Go! Je t’attends !

« Ne mets pas la clé de ton bonheur dans la poche de quelqu'un d’autre. »

* Un pompiste, c’est une personne qui met de l’essence dans les véhicules qui s’arrêtent dans une station-service.


#zénitude #bonheur #équilibre

40 vues
Suivez-moi sur...
  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
icons8-accueil-100 (1).png

514 716-9401

Copyright 2020 © Anne-Marie Quesnel

Inscrivez-vous à l'infolettre