alt text
Anne-Marie Quesnel
Auteure, conférencière

Envoyer un message à Anne-Marie

Facebook Anne-Marie Quesnel – Auteure

Menu
Close

img

Coaching (corporatif, personnel, familial) : Vous avez des objectifs pour améliorer votre vie professionnelle? Vous vivez des conflits au travail? Vous désirez augmenter votre confiance? Vous avez une décision à prendre? Vous avez des croyances limitantes qui vous empêchent d’avancer? Vous voulez régler des problèmes au niveau familial, développer des stratégies efficaces avec vos enfants? Vous vous demandez si votre situation correspond à vos aspirations? Vous voulez améliorer vos habiletés en communication? Vous voulez clarifier vos rôles (au travail, à la maison, dans votre couple, etc.)? Voilà quelques exemples qui s’inscrivent parfaitement dans une démarche de coaching.

Conférences et ateliers : Anne-Marie Quesnel a travaillé 23 ans dans le domaine de l'éducation (enseignante, conseillère pédagogique et directrice adjointe). Elle offre des ateliers et des conférennces de très grande qualité, tous faits sur mesure. Au programme: la parentalité (à partir de ses livres publiés aux Éditions CARD), la communication avec les clients (à partir d'outils PNL), la résolution de conflits, la confiance en soi... La liste de thèmes abordés ne cesse de grandir.

N’hésitez pas à investir en vous!


Pourquoi consulter?

Besoin de confiance en soi; Crise identitaire (trentaine, quarantaine...); Choix de vie (carrière, amour...); Éducation des enfants; Difficulté à dire NON ou s'affirmer; Besoin d'un ménage de vie; Difficulté à se respecter; Besoin d'équilibre; Besoin de penser à soi; Conflit récurrent à régler; Besoin de voir de nouvelles options; Désir profond d'être (enfin!) heureux et équilibré

Prêt... Évolution... GO

Le coaching est un processus très actif quand on est prêt à se prendre en main pour améliorer notre vie. Comme un architecte, on bâtit l'avenir qu'on souhaite avec des stratégies et des outils adaptés à notre situation. C'est le meilleur investissement en soi.

Clinique Myo-Santé

760 Montée Masson, bureau 206

Mascouche, Québec J7K 3B6

514-984-5463 ou 514-716-9401

www.myosante.com


À propos


img

Anne-Marie Quesnel

En quelques mots...

Originaire d’une petite ville de l’Est ontarien, Anne-Marie Quesnel faisait partie de ces jeunes qui apprennent facilement à l’école. Naturellement, elle poursuit le travail de l’enseignante quand celle-ci doit sortir de classe un moment, n’étant pas consciente à ce moment de sa propension naturelle à transmettre savoirs et compétences!

À l’Université d’Ottawa, elle étudie d’abord en psychologie pour ensuite bifurquer vers la littérature et aboutir en éducation. En 1992, elle déniche un poste d’enseignante dans un collège secondaire privé de la région de Montréal, où elle enseignera le français et l’anglais. Sa soif d’apprendre toujours bien présente dans des domaines bien différents, elle suivra différentes formations en design d’intérieur, en naturopathie, en administration scolaire et en traduction avant de découvrir la PNL. Sa carrière en éducation sera bonifiée par trois années à titre de conseillère pédagogique, puis de directrice adjointe, toujours au niveau secondaire. S’ajoutera à cela la publication de trois bouquins sur l’éducation (Parents essoufflés, enseignants épuisés; Prendre le temps d’être parents, Prof! D’une mer d’émotions à un monde de notions – Éditions CARD) ainsi qu’un recueil de nouvelles pour les jeunes de 10 ans plus, Histoires craquantes Tome 1 (Éditions Caramello). En 2016 paraitra son premier roman pour la jeunesse aux Éditions Pierre Tisseyre (Collection Conquêtes) : L’histoire de Charlot : La théorie du filet mignon.

Depuis 2013, elle donne des conférences sur l’éducation, la communication et l’art d’être parents. Au cœur de ses préoccupations : le bonheur et l’équilibre pour tous, enfants et adultes. Elle privilégie une approche qui gravite autour du gros bon sens, des valeurs solides et du dépassement de soi. Il est essentiel pour elle que les enfants soient encadrés à dose égale d’amour et de rigueur afin de leur permettre d’atteindre leur plein potentiel dans toutes les sphères de leur vie. Les adultes, autant parents qu’enseignants, partagent la grande responsabilité de préparer les jeunes à prendre la relève. Elle tient à contribuer à qualifier la communication afin que tous unissent leur force pour offrir la meilleure éducation possible à tous les enfants.


Mission de vie


Ce que l’être humain peut être, il doit l’être.

Abraham Maslow

Voilà ce qui anime ma mission de vie. Le bonheur, l’épanouissement, l’optimisation de mes capacités. Or, une fascinante petite clause à ce contrat merveilleux m’a permis de comprendre ceci : mon propre bonheur passe par ma capacité à accompagner les autres à trouver le leur! N’est-ce pas merveilleux?

À partir de ce constat, la table est mise et je m’engage à accompagner tous ceux et celles qui, pour différentes raisons, ont besoin d’un peu de lumière dans leur vie afin de voir et de comprendre tout le potentiel qu’ils ont. Ces gens se trouvent parfois à un carrefour, devant des questions importantes : dans quelles conditions ai-je le goût de vivre le reste de ma vie? Est-ce que j’ai fait les bons choix? Qu’est-ce que je peux faire pour améliorer ma vie? Quel rêve ai-je le goût de réaliser? Est-ce que j’utilise mon potentiel?

Nous naissons tous avec des capacités qu’il me semble pertinent d’honorer. Pour y arriver, je crois qu’il est sage de préserver un équilibre qui nous permettra d’accomplir notre mission.

Cela dit, il y a un ordre à respecter. En premier, on est responsable de soi. C’est le moment de cultiver son bonheur et son équilibre. Ensuite, on peut se tourner vers les autres et prendre soin d’eux. À notre tour, on les aide ainsi à prendre conscience de tout ce qu’il y a de merveilleux à l’intérieur d’eux pour qu’ils puissent ensuite propager cette bonté à l’extérieur.

Plus je deviens forte pour moi-même, plus je peux donner aux autres, mais il m’apparaît essentiel de me traiter avec respect en premier. J’aime bien me rappeler qu’il n’y a que deux jours durant l’année où il m’est impossible d’y travailler. Le premier se nomme « hier » et le second, « demain ». Il ne reste qu’aujourd’hui… un véritable présent!

Au plaisir de vous accompagner dans l’accomplissement de votre propre mission de vie!

Services | Anne-Marie Quesnel

Services

Professionnels


Un très large éventail de services vous est offert : coaching corporatif ou personnel, ateliers en milieu professionnel ou dans un contexte scolaire (parentalité et enseignement) et conférences sur des thèmes très variés. Anne-Marie Quesnel est à la base une pédagogue passionnée et chevronnée qui a choisi de transmettre compétences et connaissances à un plus vaste auditoire que celui qui se trouve dans les écoles, sans pour autant délaisser l’environnement dans lequel elle a travaillé pendant 23 ans. Elle utilise entre autres des outils issus de la PNL. Les ateliers et les conférences sont bâtis sur mesure, selon vos besoins. Au cœur de chaque projet : le plus grand respect du rythme de chacun, un accompagnement empreint de bienveillance, des conseils éclairés.


Coaching

Spécialisée à la fois dans le coaching pour les entreprises et dans le coaching de vie, Anne-Marie Quesnel peut accompagner des équipes en milieu professionnel dans la définition et l’atteinte de leurs objectifs autant que recevoir des clients en individuel afin de les aider à cheminer. Que ce soit pour un accompagnement en parentalité, des conflits dans le couple, un désir d’évoluer sur le plan personnel, un besoin de s’épanouir, de s’affirmer et de (re)trouver le bonheur, le coaching est tout à fait indiqué.
La PNL est la méthode privilégiée pour accomplir ce travail. Le coaching se fait en toute confidentialité, dans le plus grand respect. Ce qui importe le plus est de définir la situation présente, de clarifier l’objectif, puis de déterminer le chemin le plus efficace pour atteindre celui-ci dans les plus brefs délais.
Le coaching, c’est un des moyens les plus efficaces et les plus actifs pour reprendre sa vie en main!


Conférences

Thèmes abordés : la communication, les relations amoureuses, la parentalité, la discipline à la maison, le civisme à l’école, la rentrée scolaire au secondaire, la confiance en soi, bâtir une vie à deux, la transition vers la quarantaine, l’approche client, etc.

Quelques clients:

  • Collège St-Jean-Vianney
  • Commission scolaire Cité des Jeunes A.M. Sormany N.-B.
  • Commission scolaire des Draveurs Gatineau
  • Salons du livre (Montréal, Shippagan, Dieppe et Edmundston)

Ateliers

Anne-Marie Quesnel vous offre des ateliers faits sur mesure, en tenant compte du profil de votre compagnie, de vos besoins, de votre clientèle, de votre mission. Elle enseigne des outils inspirés, entre autres, de la PNL (programmation neurolinguistique) afin d’optimiser l’approche client et établir un rapport de confiance. Elle accompagne votre personnel pour aider chacun à maximiser sa confiance, à bien s’exprimer, à décoder les besoins des clients.

Clientèle ciblée: Enseignants, personnel en milieu scolaire, représentants, conseillers, parents, service à la clientèle

Quelques clients:

  • Primerica
  • Asana coaching

Coaching, intégration professionnelle en enseignement et émancipation des femmes 

En collaboration avec Asana coaching, des séances d’accompagnement individuel sont maintenant offertes. Celles-ci s’adressent à tous ceux et celles qui arrivent au constat qu’il est temps de se choisir! Investir dans son bonheur est le plus beau cadeau à se faire.

Le mot-clé : PRÉVENTION. Profitez de pauses bien méritées pour cultiver votre bonheur ou offrez quelques rencontres à ceux et celles qui vous entourent :

  • De jeunes parents qui ont besoin de trouver leur rythme et leur style de parentage et qui veulent bien investir dans l’avenir de leur enfant. Comment faire les bons choix pour offrir ce qu’il y a de plus important et optimiser les conditions pour que l’enfant grandisse en étant équilibré, en ayant confiance en lui et en développant une belle autonomie, tout cela en gardant l’équilibre dans la PME familiale et en investissant dans son couple. Un beau défi!
  • De jeunes enseignants qui doivent apprendre à bien gérer leurs énergies au travail, qui ont à développer leur identité d’éducateur, qui ont besoin de se confier à quelqu’un du milieu sans craindre d’être jugés par leurs pairs ou leurs patrons. Comment communiquer avec les parents, comment accompagner les enfants en difficulté, comment rester équilibré dans la profession sans s’épuiser, comment utiliser adéquatement ses aptitudes de « sauveur ». C’est souvent la différence entre trouver sa place dans le milieu de l’éducation et devenir une statistique (environ 20% des nouveaux enseignants décrochent durant les cinq premières années de pratique).
  • Des femmes qui ont de la difficulté à ne pas s’oublier ou qui se mettent de la pression pour être une Superfemme. Comment arriver à concilier les exigences de la famille, du travail, de l’amoureux et de la vie sociale tout en se gardant du temps pour soi? Un accompagnement personnalisé pour se brancher sur sa force intérieure, identifier ses plus grandes qualités et apprendre à se traiter avec respect et sollicitude… comme elles le font pour les qui gens qui les entourent!

Point de départ


En février 2012, j’ai vécu un moment de découragement dans ma carrière d’enseignante, comme il nous en arrive tous et toutes. Certains constats se sont imposés : les jeunes ont changé… et moi aussi! J’ai eu le goût de déposer ma pensée sur papier, puis l’idée folle d’envoyer mon texte à La Presse m’a traversé l’esprit. La réponse est venue rapidement : on voulait le publier, on trouvait que c’était un texte important, brave. Dans ma tête, le message était le suivant : « Hé! La gang d’adultes (dont je fais partie) : se peut-il qu’on ait manqué quelque chose dans notre façon d’éduquer nos enfants? Arrêtons un moment, évaluons et apportons les correctifs nécessaires… parce que je crains pour le bonheur de nos jeunes! »

La réponse a été incroyable. Plus de 8000 partages sur FB en très peu de jours (aujourd’hui, il est rendu à 15k), des entrevues, des appels téléphoniques, des messages. Qu’on soit d’accord ou pas avec mon propos, celui-ci a suscité bien des réactions. De nombreux adultes qui en ont marre du laxisme collectif en matière de parentage ont osé le dire; les adeptes du vivre et laisser vivre ont clamé qu’il fallait laisser les jeunes s’exprimer coûte que coûte…

Bref, je me suis dit qu’il fallait en parler davantage pour amener tous les adultes à travailler ensemble pour le plus grand bonheur des enfants. C’est suite à cette lettre publiée dans La Presse le 11 février 2012 que j’ai décidé d’écrire Parents essoufflés, enseignants épuisés, paru aux Éditions CARD en février 2013.

Voici le texte qui a tout commencé.

Anne-Marie Quesnel
L'auteure est enseignante au privé depuis 19 ans.

Ça y est, c'est arrivé. J'ai vieilli. De la pédagogue passionnée que j'étais, il en reste moins. C'est peut-être à cause de la tâche, qui a considérablement changé. Suis-je récalcitrante au changement? Cela ne m'a jamais définie, pourtant.

Septembre 2011 a marqué ma 20e rentrée scolaire au secondaire. Je réfléchis: ai-je donné ce que j'avais à donner en éducation? Les programmes, les contenus, les thèmes me semblent pourtant très intéressants et je suis toujours partante pour les nouveaux projets, les nouvelles activités. Pas de routine pour moi, je vous prie! Il faut que je sois passionnée pour que les élèves le sentent, le vivent et le deviennent un peu!

Mais voilà, c'est de plus en plus difficile de les impressionner. Il me semble que le gros de la tâche me retombe sur les épaules: je donne, ils reçoivent, ils s'emmerdent...

Ou alors, est-ce l'âge? Le leur ou le mien, ce petit 40 nouvellement amorcé? Déjà 19 ans d'expérience. Il en reste une mèche avant la retraite, je ne peux pas penser comme ça! Comment et quand suis-je devenue responsable de tout? La réussite absolue de tous mes élèves, leur bien-être émotif, psychologique, le fait qu'ils fassent (ou non) leurs devoirs... Ça semble toujours être de ma faute.

Je ne peux m'empêcher de compter les collègues qui sont tombés au combat depuis le début de l'année. De bons profs pourtant, des gens compétents. Sans connaître tout le personnel de mon école, j'arrive à près de 10% du personnel enseignant. C'est comme ça dans la plupart des écoles. Or, les semaines passent et je ne peux plus le cacher: je suis sur la même liste qu'eux. Le congé m'appelle de sa voix envoûtante, l'épuisement m'écrase chaque jour un peu plus, la dévalorisation m'use. J'ai mal au coeur, mal à la tête...

***

Tout le monde a des irritants. Ceux d'un prof?

Les élèves ne savent plus écouter. Les faire taire est maintenant un combat quotidien. On a beau essayer de combiner les stimuli en classe pour les aider à se concentrer (auditif, visuel, kinesthésique, les intelligences multiples, le travail d'équipe, la collaboration, la coopération et tutti quanti), ce n'est jamais assez. On a le tableau vert, le tableau interactif, le projecteur en classe, les haut-parleurs, on présente des extraits vidéo, des films, de la musique, on les emmène à l'audiovisuel pour faire un montage radio ou vidéo... Vous ne croiriez pas à quel point les profs se creusent la tête, habituellement avec plaisir, pour dénicher les activités les plus intéressantes et stimulantes qui soient! On s'essouffle quand même...

Nos jeunes sont convaincus que tout (je dis bien TOUT) ce qui leur passe par la tête est digne d'intérêt et doit être partagé illico. Ça presse! Vous connaissez Facebook? Twitter? Eh bien, c'est comme ça en classe - Je viens de me faire un sandwich! Je sors de la douche! Je viens de me gratter! J'ai un cheveu qui est tombé! -, sauf qu'ils disent chaque pensée, intéressante ou pas, sur-le-champ, à voix haute, que le prof soit au milieu d'une explication ou pas, qu'il y ait un examen ou pas. Bien loin de nous l'époque où on tournait la langue sept fois avant de prononcer un mot...

Nos ados croient que les profs sont des serviteurs (ou des nounous... ou des punching bags) à qui ils peuvent tout dire, n'importe comment. Ils peuvent nous insulter, nous injurier, nous intimider devant tout le monde. Vous savez pourquoi? Vous allez rire, je suis sûre. C'est parce qu'ils ont le droit de s'exprimer! C'est dans la constitution! La liberté d'expression, oui madame! La semaine dernière, une élève a réagi aux critères d'évaluation que j'annonçais en me criant en classe: «C'est chien, ça!» et d'en rajouter encore et encore, un autre d'ajouter «On veut un débat!», comme si c'était eux les spécialistes de l'éducation. Parfois, on reste bouche bée devant de telles interventions. C'est tellement malpoli, tellement inconcevable qu'on ne peut pas croire qu'on est en train de le vivre.

La déresponsabilisation. Toujours en 5e secondaire, reprise d'évaluation. Les élèves sont informés en classe: je leur donne la date. Peu le notent à l'agenda. Trois sur 13 se présentent. Politique de l'école: je dois informer les parents. Conséquence: appels de parents, courriels, négociations. C'est pas la faute de ti-pou, il a oublié. Oublié... Eh ben! L'autre m'accuse, dit que je ne l'ai pas informé. Des parents renchérissent, allez madame la prof, prouvez-nous que vous avez dit à Alex qu'il avait une reprise. Prouvez-le!

Les récriminations, commentaires, insultes des parents... Il y a quelques jours, un parent m'a écrit que ma gestion n'était «pas forte», «pas brillante», que je «pénalisais les parents». Il a remis en question mon jugement professionnel (l'a-t-il fait aussi devant son enfant?). Et il m'a indiqué comment les profs devraient faire leur travail, comment l'école devrait gérer ses élèves. En théorie, on dit que l'éducation est essentielle, que c'est une des valeurs les plus importantes de notre société. En pratique, on dénigre l'institution et les enseignants. Un exemple parmi tant d'autres: les animateurs radio qui offrent quasiment leurs condoléances à un auditeur étudiant qui appelle pour un concours et dit qu'il s'en va à l'école («C'est pas drôle... bonne chance... les vacances s'en viennent...»). Soyons honnêtes: n'est-il pas socialement acceptable de penser (et de dire, avec un gros rire bien gras) que les enseignants ne sont que des paresseux qui sont toujours en vacances et qui se plaignent constamment? J'exagère si peu...

***

On pourrait croire que je suis amère ou négative, mais ce n'est pas le cas, ou du moins, ce ne l'était pas. Par contre, je suis fatiguée du ressac constant. Je souffre d'un excès de zèle au travail et d'une pensée teintée de rose, je le reconnais maintenant, qui en a peut-être fait vomir plus d'un. J'ai défendu, aidé, protégé mes élèves en difficulté depuis le début de ma carrière pour les accompagner dans leur cheminement vers la réussite. Tout le monde est bon, ai-je longtemps cru. Or, voici que cela se retourne contre moi; je ne l'avais pas vu venir. À être trop humaine, trop sympathique, trop tolérante, trop aidante, je suis en train de m'épuiser. On a abusé. Il est temps de penser à moi.

Chers parents, je vous en conjure, aimez vos enfants, mais aimez-les bien, à dose égale d'amour et de discipline. Trop d'amour et ils deviennent égocentriques, trop de discipline et ils s'écrasent. Encouragez-les, complimentez-les, mais avec réalisme afin qu'ils aient une vision juste d'eux-mêmes. Vous êtes leur miroir, ils se voient à travers vos yeux. Soyez honnêtes, aimants, justes.

Et si notre enfant fait une erreur, un oubli, un échec, laissons-le donc assumer, pour une fois, et arrêtons de surprotéger en attaquant le prof. Ça nous ferait du bien de travailler du même côté, pour éduquer nos jeunes, nos leaders de demain.

Ce sont eux qui s'occuperont de nous au CHSLD... Voulez-vous vraiment l'excuser à 16 ans, en pleine possession de ses moyens, d'avoir oublié une reprise d'évaluation? Ce sera plus grave quand il oubliera d'administrer une dose d'insuline à son patient, de resserrer les boulons de vos pneus, de tenir compte de toutes les déductions sur votre rapport d'impôt...

Votre jeune deviendra le médecin, le mécanicien, le comptable de quelqu'un, un jour. Les détails sont importants, le respect, la reconnaissance de l'éducation et de la compétence de l'autre, l'autonomie et la responsabilité le sont aussi. Pensez-y...

http://www.lapresse.ca/debats/votre-opinion/201202/10/01-4494651-devalorisee-usee-ecrasee.php

Livres déjà parus

Entrevues | Anne-Marie Quesnel

ENtrevues


  • Émission : Le retour de Gilles Parent
  • Date: 30 août 2013
  • Titre : Anne-Marie Quesnel, auteure du livre "Parents essouflés, enseignants épuisés", nous parle de la rentrée scolaire.
  • Intervenants : Gilles Parent
  • Émission : Dutrizac
  • Date: 19 août 2013
  • Titre : Lettre ouverte d'une enseignante aux parents qui croient que les enseignants sont payés pour divertir les jeunes. Anne-Marie Quesnel, enseignante au privé depuis 20 ans.
  • Intervenants : Benoît Dutrizac
  • Émission : Montréal maintenant
  • Date: 13 février 2012
  • Titre : Chronique de Patrick Lagacé: -Lettre d'Anne-Marie Quesnel, professeur, dans La Presse de samedi.
  • Intervenants : Paul Houde et Patrick Lagacé
  • Émission : Que le Québec se lève!
  • Date: 12 février 2012
  • Titre : Anne-Marie Quesnel - Enseignante au privé - Les élèves ne savent plus se taire, écouter, se concentrer
  • Intervenants : Guy Simard
  • Émission : Tout un samedi
  • Date: 5 avril 2014
  • Titre : Entrevue Anne-Marie Quesnel au salon du livre d'Edmunston : Prendre le temps d'être parents
  • Intervenante : Anne Godin
  • La Presse Plus Débat : Votre opinion
  • Date : 16 juillet 2013
  • Titre : Nous ne sommes pas les amis de nos enfants
  • Intervenante : Anne-Marie Quesnel
  • Entrevue: Marie-Ève Plasse
  • Date : 11 mai 2015
  • Titre : Écrire la pédagogie
  • Intervenants : Anne-Marie Quesnel, Jacques Cyr, Bob Cantin

Critiques et réactions


Critique: Parents essoufflés, enseignants épuisés

En cette fin des classes où le temps vient qu’à permettre une rétrospective de la dernière année scolaire, le livre d’Anne-Marie Quesnel intitulé Parents essoufflés, enseignants épuisés et publié aux Éditions CARD, promet d’enrichir votre réflexion, que vous soyez parent, enseignant, ou les deux en même temps...

Mea Culpa

En lisant votre texte, je m'y suis malheureusement reconnue. Un mea culpa s'impose pour mettre un tant soit peu un baume sur votre épuisement.

J'ai passé mes cinq ans d'études secondaires au collège St-Jean Vianney, il y a une dizaine d'années. J'ai été relativement tranquille pendant les quatre premières années...

Parents mous, enfants fous, profs à bout

Dévoré le livre d’Anne-Marie-Quesnel, Parents essoufflés, enseignants épuisés (éditions C.A.R.D). Cette prof, conseillère pédagogique puis directrice adjointe dans une école privée au niveau secondaire dans la région montréalaise, nous explique ce à quoi font face les enseignants au quotidien. Puis, elle aiguille carrément le parent dans l’éducation de son enfant...

S.O.S. des enseignants : Bulletin spécial

Nous savons tous quelque chose de la profession d’enseignant. Nous avons tous fréquenté l’école, conservé quelques précieux souvenirs de bons pédagogues chaleureux, gardé aussi en mémoire d’obscurs traumas liés à des instituteurs décidément trop sévères. Nous avons tous pu observer à loisir la gentille maîtresse écrivant au tableau...

Aimer à dose égale d’amour et de discipline

Les nouvelles technologies et la vitesse sont-elles vraiment responsables de l’ennui des jeunes? Parents et enseignants se renvoient la balle de l’indiscipline. Il est urgent de s’ajuster; ces ados sont les médecins, mécaniciens, comptables de demain. Ils soigneront nos enfants...

Livres déjà parus


Témoignages


Rares sont les auteurs qui savent écrire des romans qui se lisent aussi facilement que ceux d’Anne-Marie!!! Artiste dans l’âme, Anne-Marie sait poser un regard analytique sur la pédagogie et l’apprentissage. À partir de son expérience d’enseignante, elle décortique les phénomènes entourant la sociologie de l’éducation avec un soupçon de critique et un brin d’humour. Anne-Marie est dotée d’un esprit critique, d’un sens de l’organisation textuelle et d’un pragmatisme qui sauront vous faire réfléchir aux phénomènes actuels qu’elle décrit avec toute l’empathie de l'écrivain.

Ann-Louise Davidson Ph.D., Professeure agrégée, Université Concordia


Parents essouflés, enseignants épuisés nous rappelle l'importance d'imposer des limites à nos enfants pour qu'ils se sentent encadrés et rassurés en toutes circonstances.

Renée Charlebois, Gestionnaire au Gouvernement fédéral et maman de trois enfants de 18, 22 et 24 ans


Anne-Marie, dans sa pratique d'enseignante et son quotidien de parent, a développé un sens de l'observation aigu et une analyse rigoureuse des comportements propres à notre société contemporaine.  Ses livres nous permettent de réfléchir à notre tour sur ce que devraient être l'éducation et l'instruction dans ces années où nous vivons de grands bouleversements sociaux.

 Liara Brault, enseignante de français au secondaire


Anne-Marie Quesnel est une enseignante des plus inspirantes. Son expérience et ses expertises sont d’autant plus grandes puisqu’elle a occupée avec tout le professionnalisme qu’on lui connaît, respectivement les postes d’enseignante, de conseillère pédagogique et de direction adjointe. En plus de donner toujours le meilleur d’elle-même elle est constamment en quête de nouvelles connaissances sur l’Être Humain. Son cheminement personnel lui a permis de faire autant de pas à l’intérieur d’elle-même qu’elle en a fait dans ce merveilleux monde de l’éducation. Anne-Marie Quesnel, femme passionnante et tout aussi passionnée, ouvre en nous de nouvelles façons de voir nos horizons personnels lorsqu’on plonge dans ses ouvrages pédagogiques. Par ses livres et ses nombreux conseils elle offre généreusement aux parents et aux enseignants des outils simples et facilement applicables au quotidien, forgé de gros bon sens, pour obtenir ce plus-value tant recherché autant en classe que dans notre milieu familial. Anne-Marie Quesnel; une référence de qualité et un phare rassurant sur lequel il fait bon se guider.

Bob Cantin, Enseignant ressource, auteur et conférencier.


Nos parcours professionnels se sont croisés à quelques reprises dans différents contextes scolaires et je garde un souvenir impérissable de la qualité et de la profondeur de nos échanges pédagogiques, ainsi que des pistes de solution qui en émergeaient. Anne-Marie est une enseignante dont les compétences multiples collent à la réalité d’aujourd’hui. Elle a le courage de ses ambitions et je ne peux qu’être confiante que ce virage lui permettra de déployer encore plus efficacement ses grandes qualités humaines auprès des personnes qui auront le privilège de la côtoyer. Je lui souhaite beaucoup de succès dans son entreprise!

Nathalie Grégoire (ancienne directrice adjointe)


Premièrement, j'aimerais féliciter le courage que tu as de reconnaître tes forces, Anne Marie, et d'aller encore plus loin dans tes projets! Tu es une écrivaine qui sait exprimer avec des mots accessibles à tous les sujets qui te tiennent à cœur.

J'ai grandement apprécié la formule utilisée pour mettre en lumière les difficultés rencontrées et les solutions envisagées dans le livre Parents essoufflés, enseignants épuisés.

Tu sais nous plonger dans diverses circonstances parfois très imagées, nous amenant à considérer et à reconnaître l'importance que peut avoir l'encadrement dans l'éducation d'un enfant. Les exemples sont tout à fait correspondants à ce qu'on peut observer dans la vie courante et les solutions nous donnent le goût d'investir davantage dans les solutions afin que l'enfant d'aujourd'hui puisse avoir accès à une sécurité et un équilibre émotif dans sa vie adulte. Un beau cadeau à offrir à ceux qui deviennent parent et aussi grands-parents!!!

Bravo pour cet ouvrage qui saura, je suis persuadée, en inspirer plusieurs!

Nicole Gagnon, Masso-Kinésithérapeute agréée


Un simple mot pour te remercier pour la conférence. Ce fut fort agréable et constructif. Je garde en tête, en particulier, ta démarche « yeux dans les yeux », non, silence et courte explication. J’ai aussi adoré l’idée de la copie rose, donnée à l’avance. Elle peut facilement être adaptable avec les plus jeunes.

J’ai apprécié ton aisance à l’avant, ton humour, ta diplomatie et tes anecdotes.

Anik Routhier, Enseignante au collégial, Techniques d’éducation à l’enfance


Au sujet du livre Prendre le temps d’être parents :
Quelle belle idée de cadeau à offrir à de futurs parents qui ont probablement déjà reçu tout ce qui est utile et nécessaire pour accueillir leur nouveau poupon! Ce livre est un bon guide pour les jeunes couples qui auront un rôle important à jouer dans la vie de ce petit être. On apprend à être parents et l’auteure Anne-Marie Quesnel, tant par son expérience en tant qu’enseignante qu’en tant que mère, transmet d’une façon juste et réaliste des notions et concepts de la réalité d’être parents. Je vous suggère donc ce livre rempli de vérités et surtout de bons conseils pour les nouveaux parents qui vivront cette belle aventure et qui, espérons-le, prendront le temps d’être parents.

Carole Bibeau, enseignante, mère, future grand-mère et lectrice qui offre Prendre le temps d’être parents à tous les futurs parents qui l’entourent !

Livres déjà parus

Le blogue d'Anne-Marie

La plupart des articles ont été publiés dans des journaux et des revues depuis 2000. D'autres sont présentés ici en primeur!


Inspiration



Contactez-moi


Pour prendre rendez-vous en coaching
  • Grande région de Montréal
  • Téléphone: 514-716-9401
  • Courriel: amquesnel@outlook.com
  • Info Site Web: pronam44@gmail.com
Pour écrire à Anne-Marie